ConnectABILITY

Partage et coopération

« C’est À MOI! » Nous avons tous entendu des enfants hurler cette phrase à un moment ou à un autre. Les jeunes enfants ont souvent l’impression qu’un jouet leur appartient, simplement parce qu’ils en ont envie. Les enfants à qui l’on apprend à partager peuvent se sentir fâchés ou frustrés lorsqu’ils ne peuvent pas « obtenir ce qu’ils veulent ». Ils peuvent exprimer ces sentiments en arrachant des objets des mains d’autres enfants, ou en refusant de donner leurs jouets.

Certains enfants ont besoin de soutien supplémentaire de la part des adultes lorsqu’ils apprennent à partager. En tant que parent, enseignant ou professionnel de la petite enfance, vous pouvez apporter ce soutien en montrant à votre enfant quels sont les jeux qui lui appartiennent et comment les partager, et en le supervisant lorsqu’il joue avec les autres enfants. L’une des meilleures façons de montrer à votre enfant les avantages du partage et de la collaboration, c’est de le faire participer à des activités amusantes et coopératives.

Faciliter le partage

Règles du partage

Voici quelques règles simples sur le partage, que l’on peut mettre en images sur une affiche :

  • Demande lorsque tu veux te servir de quelque chose.
  • Attends que l’autre personne ait terminé avant de commencer à te servir de quelque chose.
  • Entraidez-vous.

Présentez ces règles à l’aide de poupées ou de marionnettes. Vous pouvez également inventer une histoire simple mettant en scène des personnages de dessin animé populaires, et la manière dont ils partagent. Voici un exemple mettant en scène « Bart » et « Ernest », de l’émission « Bonjour Sésame ».
Bart se sert des ciseaux pour découper une image dans le journal. Ernest veut se servir des ciseaux. « Bart, je peux me servir des ciseaux? », demande Ernest. « Je suis en train de m’en servir en ce moment. Tu pourras t’en servir quand j’aurai terminé », répond Bart. Ernest attend que Bart ait terminé. Bart donne les ciseaux à Ernest et dit : « Ernest, maintenant j’ai terminé». « Merci Bart », répond Ernest.
Vous pouvez remplacer le mot « ciseaux » par un jouet que votre enfant aime bien. Félicitez-le lorsqu’il suit la règle du partage lors des activités avec vous ou les autres enfants.

Jouets spéciaux

Votre enfant possède peut-être une peluche spéciale qu’il emporte partout avec lui. Il peut tirer du réconfort de sa peluche et sortir de ses gonds si un autre enfant s’intéresse à elle. Nombreux sont les jeunes enfants qui ont du mal à partager leurs jouets préférés. Il serait judicieux de ranger les jouets spéciaux dans un endroit spécifique. À la maison, lorsque ses amis sont invités à venir jouer, il peut placer son jouet dans une corbeille dans sa chambre avant que ses amis n’arrivent. Dans la salle de classe ou à la crèche, on peut l’inviter à placer son jouet spécial dans son cubicule lorsqu’il arrive. Ainsi, le jouet sera là à l’heure de rentrer à la maison.

Prévoyez des activités

Vous pouvez impliquer votre enfant en le laissant choisir deux ou trois activités qu’il aimerait partager avec ses amis.

Montrez-lui comment demander et faire passer le matériel à quelqu’un d’autre. Voici quelques expressions que vous pouvez lui enseigner :

« Je veux »

  • Montre du doigt l’objet et montre la paume de sa main à la personne.
  • Montre du doigt une image de l’objet.
  • Montre du doigt l’image « Je veux ».
  • Touche l’objet et dis « Je veux ».

« Donne »

  • Passe l’objet à la personne.
  • Tiens l’objet devant la personne et dis « Prends » ou « Voilà ».

« Attends »

  • Lève la main comme un panneau Arrêt.
  • Montre du doigt l’image « Attends ».

 
« Terminé » ou « Ça y est »

  • Mime l’action d’avoir terminé en frottant tes mains.
  • Montre du doigt l’image « Terminé » sur l’emploi du temps visuel.

Voici quelques activités conçues pour aider les enfants à partager. Démarrez l’activité avec uniquement vous et l’enfant, puis invitez un ami à se joindre à vous.

Partage des corbeilles

Partager les corbeilles est une bonne méthode pour structurer les activités des enfants qui apprennent seulement à partager. C’est encore plus efficace avec les activités où les enfants doivent partager le matériel mais peuvent jouer seuls. On peut notamment citer les legos, les blocs, les petites voitures, les crayons de couleur, ou encore l’argile ou la pâte à modeler. Distribuer à chaque enfant une corbeille ou une petite boîte portant leur photo ou leur nom. Placer tous les jouets à partager sur la table ou sur le sol, et laisser les enfants mettre des jouets dans leur corbeille chacun à leur tour. Chaque enfant s’amuse avec les jouets de sa corbeille. S’ils le souhaitent, les enfants peuvent s’échanger les jouets entre eux.

Les copains des assiettes en carton

Distribuer à chaque enfant une assiette en carton à décorer. Placez des matériaux de décoration artisanale, comme par exemple des plumes, des pompons et du fil sur plusieurs petites assiettes à partager entre les enfants. Pour inciter les enfants à se faire passer les matériaux, vous pouvez placer les pompons plus près d’un enfant, et placer le fil plus près d’un autre. Vous pouvez poser de la colle, des crayons et des feutres entre les enfants. Si l’on ne fournit qu’un seul exemplaire d’un matériau particulier, comme par exemple un seul tube de colle, ou encore un nombre limité de paires de ciseaux, cela peut créer une situation où les enfants doivent attendre avant de se servir d’un article. Cela donne également l’occasion aux enfants de demander un objet si un autre enfant est en train de s’en servir.

Ensemble, c’est mieux!

Voici quelques activités du quotidien qui encourageront votre enfant et ceux avec qui il joue à coopérer et joindre leurs efforts. Si les enfants ont du mal à partager, vous pouvez les soutenir en leur remettant en mémoire toute règle que vous avez créée. Apportez-leur félicitations et encouragements lorsque vous les voyez partager et coopérer. Voici quelques exemples :

« Liz, j’aime bien la manière avec laquelle tu as aidé Juan à creuser un tunnel. »
« Sherry, c’était gentil de ta part de donner une serviette en papier à Billy. »
« Chris et Matt, c’est bien de vous voir partager les petites voitures. »

Faire la cuisine

Pour encourager le partage et s’amuser, rien de tel que la cuisine. Les enfants peuvent aider à l’élaboration de la collation, manger et ranger! Vous pouvez organiser l’activité à la manière d’une chaîne de production pour que chaque enfant ait une tâche spécifique à accomplir. Par exemple, si vous préparez une pizza, votre enfant peut répartir la sauce, son ami(e) peut ajouter le fromage et les deux peuvent ajouter les légumes de la garniture. À la garderie, vous pouvez distribuer à chaque enfant son propre bol, ainsi que des bâtonnets de crème glacée en bois pour mélanger. Prévoyez un « bol du professeur » à part pour le mélange principal. Lorsqu’ils sont occupés, vous pouvez inviter les enfants à mélanger chacun à leur tour dans le « bol du professeur ».

Jardiner

C’est l’idéal pour un petit cours de sciences, et pour permettre aux enfants de se barbouiller un peu! Il vous faudra quelques pots en plastique, de la terre, des graines et quelques cuillères ou pelles pour enfants. Vous pouvez essayer de faire pousser des haricots, qui germent rapidement en intérieur. L’un des enfants peut faire un trou dans la terre, et l’autre, planter la graine à l’intérieur. Alors que la plante pousse, les enfants peuvent l’arroser chacun à leur tour.

Dans le bac à sable

Il existe de multiples occasions de partager et de coopérer lorsque l’on joue dans le bac à sable. Encouragez votre enfant à jouer dans le bac à sable et à partager les seaux, les pelles, les ballons et les petites voitures pour bâtir des châteaux, des routes et tout ce que leurs imaginations conjuguées peuvent créer!

Astuces pour les parents :

Étiquetez les jouets

Vous pouvez inculquer à votre enfant les concepts du « mien », du « tien » et du « nôtre » en montrant sans ambigüité ce qui lui appartient, ce qui appartient aux autres et ce qui est partagé. Vous pouvez tout simplement acheter une feuille d’autocollants identiques, et en coller un sur chacun des jouets de votre enfant. Nommez chaque jouet au fur et à mesure. Vous pouvez dire : « Ce camion appartient à Ishmael » ou « Le camion d’Ishmael ». Encouragez votre enfant à participer en plaçant les autocollants et en répétant ce que vous dites. Si votre enfant emporte des jouets chez un ami, à l’école ou à la crèche, les autocollants lui rappelleront lesquels il peut emporter chez lui et lesquels il doit laisser.

Si vous avez plus d’un enfant à la maison, vous pouvez établir une règle selon laquelle certains jouets peuvent être partagés par tous, mais d’autres appartiennent à un seul enfant. Dans l’espace de jeux, placez les jouets à partager tous ensemble sur plusieurs étagères. Placer les jouets de chaque enfant dans une boîte ou une corbeille portant son nom et sa photo. Placer les jouets de chaque enfant dans une boîte ou une corbeille portant son nom et sa photo. Par exemple, les jouets de Nina ont un autocollant rouge, et ceux de Freddy ont un autocollant jaune. L’enfant doit demander à son frère ou à sa sœur la permission d’utiliser un jouet qui ne lui appartient pas.

Send to a Friend


Laisser un commentaire