ConnectABILITY

Utilisation de la « liste de contrôle des fonctions et moyens de communication ».

par Amy M. Wetherby, 1995

Les enfants qui ne sont pas encore très habitués à faire appel à la parole trouvent souvent d’autres manières de communiquer. Cette liste de contrôle vous aide à déterminer la manière et les moments où votre enfant communique. Chaque « fonction de communication (ou raison pour communiquer) peut s’exprimer à l’aide d’un certain nombre de « moyens de communication » (ou manières de communiquer), à travers des actions et des comportements.

Fonctions de communication (raisons de communiquer)

Les fonctions de communication (raisons de communiquer) sont classées parmi les catégories suivantes :

  • Les régulations comportementales : actions servant à obtenir ou à refuser quelque chose (ex : l’enfant demande un petit avion en le pointant du doigt)
  • Les interactions sociales : actions servant à attirer l’attention de quelqu’un d’autre (ex : l’enfant agite la main pour dire bonjour)
  • Attention conjointe : actions servant à attirer l’attention de quelqu’un d’autre pour partager une information (ex : l’enfant pointe du doigt un avion dans le ciel pour vous le montrer)

Moyens de communication (manières de communiquer)

Les moyens de communication (manières de communiquer) se classent en deux catégories : les moyens pré-verbaux et les moyens verbaux. Voici une courte description de chaque manière ou action énumérée dans la liste de contrôle.

Communication pré-verbale (manières de communiquer autres que la parole)

  • Manipulation physique – toucher, essayer de faire fonctionner un jouet
  • Donner – donner un objet à quelqu’un d’autre dans un but spécifique (ex : demander de l’aide pour faire fonctionner l’objet, ou exprimer un intérêt envers cet objet)
  • Pointer du doigt – pointer du doigt un objet dans un but spécifique
  • Montrer – montrer l’objet sans le donner
  • Déplacement du regard – regarder brièvement en direction d’un objet en signe d’intérêt
  • Proximité – se rapprocher d’un objet en signe d’intérêt ou s’en éloigner en signe de protestation
  • Hochement de tête/Signe de la tête – montrer son intérêt dans un objet en hochant la tête, ou protester en secouant la tête
  • Expression du visage – sourire, froncer les sourcils, etc.
  • Blessure auto-infligée – se frapper, se mordre
  • Agression – frapper, mordre, donner des coups de poing ou des coups de pied, griffer les autres
  • Accès de colère – hurler, se jeter à terre
  • Pleurs/gémissements – pour faire connaître ses besoins
  • Vocalise – tout son s’apparentant au langage sans être des mots complets
  • Autre – mots prononcés de manière approximative, comme par exemple « bu » pour « bulle »

Communication verbale (manières de communiquer avec des mots)

  • Écho immédiat – l’enfant répète ce qu’il a entendu juste après l’avoir entendu
  • Écho différé – l’enfant répète ce qu’il a entendu plus tôt dans la journée ou il y a quelques jours
  • Phrase créative en un mot – utilise un mot unique dans un but autre que l’imitation (ex : l’enfant peut prononcer le mot « lait » pour en demander, pour faire remarquer qu’il en voit ou qu’il en a, ou pour demander ce qu’il y a dans la tasse)
  • Phrase créative en plusieurs mots – utilise deux mots ou plus dans un but autre que l’imitation d’une phrase entendue

Utilisation de la liste de contrôle

Pour utiliser la liste de contrôle, il vous suffit de parcourir chaque fonction de communication et de cocher les moyens de communication qui s’appliquent. Par exemple, si votre enfant demande un objet en le pointant du doigt, en le regardant et en s’en rapprochant, vous cocherez alors les trois moyens de communication pré-verbale dans la rangée « Demande d’objet ».

Voici un exemple :

Une fois la liste de contrôle remplie, vous verrez quelles sont les manières que votre enfant emploie le plus souvent pour communiquer. Vous pouvez également remarquer des manières et des raisons de communication qui nécessitent plus de travail. Par exemple, l’enfant de la liste de contrôle ci-dessus communique par gestes (en pointant du doigt, en regardant et en se rapprochant) pour demander des objets. C’est pourquoi on pourrait lui donner pour objectif d’utiliser le hochement de tête ou la vocalise pour demander des objets. En ce qui concerne la communication de l’enfant, nous souhaitons tous en élargir aussi bien les manières que les raisons. N’oubliez pas, une fois que l’on a compris la manière dont l’enfant communique, il est plus facile d’envisager la prochaine étape à suivre.