ConnectABILITY

Les problèmes financiers de John

Témoignage de problèmes financiers dus à un téléphone cellulaire


Je m’appelle John. J’ai 47 ans et je souhaiterais vous faire part des difficultés financières auxquelles j’ai été confronté à cause de mon téléphone cellulaire.

Ma petite amie de l’époque avait décidé d’acheter deux téléphones cellulaires pour Noël, un pour elle et un pour moi. Les deux téléphones étaient à son nom. Nous avions le « forfait famille ». Nous en avions marre de ne pas pouvoir nous parler au cours de la journée. Elle a tout organisé de façon à ce que la facture arrive chez elle et que je lui paye ma part de la facture.

Nous étions vraiment contents car nous pouvions désormais nous parler lorsque nous n’étions pas à la maison!

Au fil du temps, ma petite amie ne voulait plus payer sa part de la facture et je me suis retrouvé avec un montant à payer de plus en plus élevé. Je ne voulais pas me disputer avec elle, j’ai donc continué à ne rien dire sans me rendre compte que la facture devenait de plus en plus lourde. On ne m’a jamais parlé des charges d’intérêts.

Un jour, mon travailleur de soutien est venu me voir pour me dire qu’il avait reçu un appel du fournisseur lui disant que ma facture avait dépassé les 1000,00 $ et que je devais les régler sur-le-champ! Ni moi ni ma petite amie ne disposions de cette somme. Nous percevions tous les deux une prestation d’invalidité dont le montant n’était pas très élevé. Nos familles respectives ont dû être impliquées. Cette situation nous a tous rendus furieux.

Ma petite amie et moi nous sommes séparés à la suite de cet incident. Je suis resté furieux contre elle un long moment. J’ai fini par payer ma part de la facture avec l’aide de ma famille. Pendant longtemps, je n’ai pas pu partir en excursions avec mes amis ou m’acheter de nouvelles choses.

Le conseil que je donnerais à chaque personne qui veut acheter un téléphone cellulaire est d’emmener quelqu’un avec vous qui comprendra combien cela va coûter. N’achetez jamais un téléphone cellulaire pour quelqu’un, à moins que vous ne lui ayez parlé du coût que cela implique.


Laisser un commentaire