ConnectABILITY

Les étapes de la planification des transitions pour les jeunes autistes

La transition vers la vie adulte est un processus qui doit être soigneusement planifié et préparé. Certains des services et soutiens offerts avant l’âge de 18 ans prendront fin et pourraient être remplacés par de nouveaux services pour adultes. Les parents devront peut-être modifier leurs attentes et leurs activités et trouver de nouveaux soutiens et services pour l’adulte en devenir. La personne qui a reçu un diagnostic de TSA aura besoin d’appuis pour trouver de nouveaux services pour adultes pour cerner ses intérêts et ses points forts, et définir les prochaines étapes de sa vie.

Questions que doit se poser la personne autiste

  • Qu’est-ce que je vais faire après l’école secondaire?
  • Qu’est-ce que je fais bien?
  • Où vais-je habiter?

Les transitions réussies nécessitent une planification précoce et beaucoup beaucoup de pratique!

8ième année et planification en prévision de la 9ième année

Pour certains jeunes, l’entrée à l’école secondaire peut ressembler à l’arrivée dans un tout nouveau pays. La reconnaissance de l’importance du langage peut vous aider à faire des choix éclairés.

Les choix peuvent sembler compliqués. Plus les élèves et leurs familles participent aux choix liés à l’école, plus les élèves exercent un contrôle sur leur destination.

Aspects à prendre en compte avant d’entrer en 9ième année

Questions que doit se poser la personne autiste

    Les programmes d’études secondaires : Quels sont mes choix?
    Qu’est-ce que l’école peut m’offrir? Il est important de comprendre les choix qu’offrent les écoles secondaires. Les programmes sur lesquels je dois me renseigner : les programmes d’enseignement à l’enfance en difficulté, aux élèves qui ont une déficience intellectuelle, l’apprentissage autonome, les programmes pour les élèves surdoués et les programmes de ressources.

    Est-ce que j’obtiendrai un diplôme? Quels sont mes choix?
    Lorsque vous choisissez vos cours de 9ième année, renseignez-vous bien sur le nombre et le type de crédits nécessaires pour obtenir un diplôme.

    De quelle manière les choix de cours à l’école secondaire affecteront-ils les choix de vie de l’élève après ses études secondaires?

Renseignez-vous et posez des questions à l’école au sujet des éléments suivants :

  • Le Certificat de rendement : Le Certificat de rendement est décerné aux élèves qui ne répondent pas aux exigences du DESO ou du CESO. Il atteste de la participation de l’élève à un programme d’études secondaires. Les élèves sont inscrits à des cours K, sans crédit.
  • Le Diplôme d’études secondaires de l’Ontario (DESO) : Ce diplôme est décerné aux élèves qui ont rempli toutes les exigences : crédits, littéracie et heures de travaux communautaires.

L’été avant d’entrer en 9ième année

Assistez à la journée d’orientation et de préparation à l’école secondaire
Renseignez-vous sur les journées d’orientation que les écoles secondaires proposent au mois d’août et au cours de la première semaine de septembre. Ces journées sont conçues pour aider les élèves à se préparer pour l’école secondaire. Certaines collectivités ont créé des groupes ou des ateliers de préparation plus intensifs aux études secondaires. Informez-vous auprès d’un organisme communautaire ou du personnel scolaire.

Assurez-vous d’avoir un moyen de transport pour vous rendre à l’école et en revenir.

Familiarisez-vous avec les routines et les horaires de l’école secondaire et procédez à des RÉPÉTITIONS.
L’école vous fournira des renseignements sur les heures de début et de fin des cours ainsi que sur les routines de base. La plupart des écoles vous laissent 5 minutes pour vous rendre à votre prochain cours. Les heures de dîner seront incluses dans votre horaire. Profitez de l’été pour vous familiariser avec les nouvelles routines et la pause du midi.

Sujets connexes traités sur le site de ConnectABILITY (en anglais)

Ressource en français :

En 9ième et 10ième année

Durant sa 10ième année, votre fil ou votre fille devra choisir les cours qui correspondent à « l’avenir souhaité », ce que l’on appelle aussi un « parcours scolaire ». Ces choix seront fonction de ses intérêts professionnels futurs, de ses notes au secondaire et de son niveau actuel.

Cours de préparation aux études universitaires

  • Ces cours préparent les jeunes à acquérir les compétences et les connaissances requises pour s’inscrire à des programmes universitaires.
  • Les cours sont basés sur la théorie de la matière et comprennent des applications pratiques.

Cours de préparation aux études collégiales

  • Ces cours préparent les jeunes à acquérir les compétences et les connaissances requises pour s’inscrire à des programmes d’études collégiales et à certains stages.
  • Ces cours sont basés sur des applications concrètes ou sur les matières et mettent l’accent sur le développement de la pensée critique et la résolution de problèmes.

Cours de préparation au marché du travail

  • Ces cours préparent les jeunes à acquérir les compétences et les connaissances requises pour l’entrée directe sur le marché du travail, pour l’admission à des programmes de stages ainsi qu’à d’autres programmes de formation offerts dans la collectivité.
  • Ils rappellent l’importance de l’apprentissage continu.

Cours axés sur la participation à la vie communautaire

  • Ces cours préparent les jeunes à participer à la vie communautaire.
  • Ils favorisent une véritable inclusion sociale dans la collectivité.

Réunions annuelles de planification des transitions

  • Saviez-vous que vous avez la possibilité de participer, à chaque année d’études secondaires, à une réunion de planification des transitions qui est organisée en collaboration avec l’école secondaire?
      Q. En quoi consiste une réunion de planification des transitions à l’école secondaire?
      A. Ces réunions de planification des transitions peuvent commencer en 9ième année et avoir lieu une fois par année jusqu’à la graduation. Elles ont pour but de planifier la vie après l’école secondaire.
  • Les parents ont le droit d’inviter des organismes communautaires de l’extérieur à assister à la planification des transitions après l’école secondaire.
    Voici quelques exemples des résultats possibles d’une réunion annuelle de planification des transitions : faires des heures de bénévolat, entrer en contact avec des services de placement pour tenter d’obtenir un emploi d’été, plus nombreuses possibilités de développer son autonomie (cuisine, transport en commun).
  • Maintenez les lignes de communication ouvertes! Demander à votre enfant comment se passe son adaptation à l’école secondaire. Rappelez-lui que de nombreux adultes se soucient de son bien-être et sont prêts à l’aider : les conseillers/conseillères en orientation, le personnel enseignant, travailleurs/travailleuses auprès des enfants et des jeunes, les membres de l’administration, les aumôniers/aumônières, les mentors, les aides-enseignants/enseignantes, le personnel enseignant chargé de la réussite des élèves. Établissez des liens avec un organisme de services sociaux de votre collectivité.

La vie sociale des adolescents et adolescentes aux études

Pistes de réflexion concernant les ados qui font des études secondaires

  • Comment se débrouillent-ils à l’heure du dîner? Ont-ils accès à d’autres locaux pour manger?
  • Utilisent-ils les médias sociaux de manière sécuritaire?
  • Savent-ils à qui s’adresser pour obtenir de l’aide à l’école?
  • Ont-ils besoin d’aide pour se faire des amis? De nombreuses écoles secondaires ont des programmes de soutien entre pairs.
  • Y a-t-il des clubs scolaires qui pourraient plaire à vos élèves?
  • Ont-ils besoin d’aide pour se préparer aux danses de l’école secondaire?
  • Est-ce qu’ils écoutent les annonces du matin?
  • Sont-ils prêts à vivre une relation amoureuse?

Sujets connexes traités sur le site de ConnectABILITY (en anglais)

Ressource en français :

À 16 ans

C’est l’âge auquel les élèves découvrent le travail à temps partiel ainsi que les activités sociales et récréatives, à moins que ce ne soit déjà fait. Les personnes autistes ont besoin d’énormément de PRATIQUES et RÉPÉTITIONS dans leur vie sociale et professionnelle.

Les liens qu’ils tissent entre 16 et 18 ans peuvent servir de tremplin vers les relations entre adultes, vers les loisirs et vers le travail après l’âge de 18 ans.

  • Présentez une demande au titre des SOPDI
  • Profiter au maximum de vos années d’école (Groupes sociaux, etc.)
  • Amitiés et relations interpersonnelles
  • Développer des compétences communautaires

Présentez une demande au titre des Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI)

Le gouvernement de l’Ontario offre des soutiens et des services.
A 16 ans, faites une demande de soutiens et de services auprès de votre bureau local des SOPDI http://www.sopdi.ca/?lm_lang=fr-ca

Avoir une vie sociale!

Encouragez votre enfant à participer. Les élèves devraient prêter attention aux annonces de stages d’essai pour les équipes ou de réunions pour les clubs scolaires. En participant, les élèves se feront de nouveaux amis et développeront un sentiment d’appartenance à la communauté scolaire. C’est un aspect problématique pour bon nombre de personnes autistes. Le monde social est parfois complexe. Prévoyez un plan pour découvrir les activités et les clubs scolaires de plus d’une façon.

Est-ce que votre enfant est en bonne santé? Est-ce que ses vaccins sont à jour? À quand remonte son dernier examen médical? Est-ce que votre enfant est physiquement actif, s’alimente bien, dort suffisamment? Le fait d’être en bonne forme physique aidera certainement les élèves à réaliser leur potentiel académique et social.

Cliquez sur ce lien pour trouver des activités adaptées aux réalités des jeunes autistes, qui sont offertes dans votre région! https://www.eventbrite.ca/d/canada–toronto/autism-ontario/

Des outils pour planifier à l’avance

Il existe divers outils de planification en ligne pour aider les familles lorsque leurs enfants deviennent des ados, puis des adultes.

Trousse de ressources pour les parents d’enfants autistes
Cette trousse comprend des sections sur les transitions courantes, les transitions liées aux familles et les transitions liées aux études http://www.children.gov.on.ca/htdocs/French/specialneeds/autism/aprk/index.aspx

The KIT: Keeping it Together (en anglais) est un outil organisationnel. Il s’agit d’une façon d’organiser l’information pour votre enfant, de vous aider à interagir avec différents systèmes de services, par exemple les services de santé, d’éducation et de loisirs. C’est un outil utile pour les parents d’enfants autistes, de la naissance jusqu’à l’âge de 21 ans.

Le KIT est conçu pour les jeunes autistes afin de les aider à consigner l’information importante au cours de leur transition vers la vie adulte. https://www.canchild.ca/system/tenon/assets/attachments/000/000/721/original/Youth_Kit_Online.pdf

Sub : Développer des compétences en prévision de la vie adulte
Les personnes autistes doivent avoir des occasions de s’entraîner à faire beaucoup de choses. Voyez les années d’études secondaires comme des années de pratique en prévision de la vie adulte. Voici quelques aptitudes à la vie autonome que les élèves de la 9ième année à la 11ième année pourraient vouloir mettre en pratique : cuisine, lessive, littératie financière, voyages et déplacements, etc.

Cliquez sur ces liens pour découvrir d’autre habiletés à développer en prévision de la vie adulte (en anglais)

Ressources en français

18+ ans

S’inscrire au Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH)
Se préparer à la vie après l’école secondaire
Saviez-vous qu’en Ontario un élève peut rester à l’école jusqu’à l’âge de 21 ans, mais que ses droits changent à l’âge de 18 ans? .

La vie après l’école secondaire

Après avoir terminé l’école secondaire, différents parcours s’offrent à vous : des études postsecondaires, la participation à la vie communautaire, la formation en apprentissage (menant à un emploi) ou un emploi. Vous pourriez aussi combiner certains de ces parcours pour diversifier vos expériences quotidiennes.

Pour les élèves ayant des besoins particuliers, la transition de l’école au travail, à d’autres études et à la vie communautaire peut être particulièrement difficile. Certains éléments facilitent grandement cette transition :

  • les écoles travaillent en collaboration avec les parents, les employeurs, les organismes communautaires et les établissements d’enseignement supérieur afin d’élaborer des plans concertés et créer des réseaux communautaires;
  • la transition est planifiée à l’avance;
  • des objectifs à court et à long terme sont définis à chaque année d’études secondaires. Ces objectifs sont liés aux réseaux communautaires, à l’identification des habiletés de la vie quotidienne jugées nécessaires ainsi qu’aux expériences de travail.

Études postsecondaires

Il existe différentes façons de poursuivre vos études après l’école secondaire : programmes à temps plein, programmes à temps partiel et cours d’éducation permanente aux adultes, souvent offerts par les conseils scolaires locaux et les collèges.

Études universitaires et collégiales


Études universitaires
Les universités offrent des programmes de diplôme qui sont de nature théorique et ces programmes diffèrent d’une université à l’autre. La plupart des programmes de premier cycle coûtent entre 6 000 et 10 000 dollars par année, excluant les manuels. Si la personne choisit de vivre loin de chez elle, le coût de ses études augmente.

La clientèle type des universités

  • Votre fils ou votre fille aime les concepts abstraits associés au matériel pédagogique et à l’apprentissage théorique.
  • Votre fils ou votre fille peut accomplir une bonne partie de son travail de manière autonome.

Comment pouvez-vous vous préparer pour l’université?

  • Votre fils ou votre fille doit suivre principalement des cours académiques en 9ième et 10ième année, et des cours préparatoires aux études universitaires et/ou collégiales en 11ième et 12ième année.

Études collégiales
Les programmes d’études collégiales permettent d’acquérir à la fois des compétences pratiques et des connaissances de haut niveau. Les études collégiales sont économiquement plus abordables, soit approximativement de 3 000 $ à 5 000 $ par année.

La clientèle type des collèges

  • Votre fils ou votre fille réussit bien dans les programmes d’études pratiques appliquées.
  • Votre fils ou votre fille apprécie les plus petites classes et une approche personnalisée de l’enseignement.

Les programmes d’éducation inclusive des collèges de l’Ontario
L’idée de poursuivre des études collégiales peut être intimidante si tu as un trouble du spectre de l’autisme. « Les programmes d’éducation inclusive (ou programmes d’intégration communautaire par l’éducation coopérative) des collèges de l’Ontario te donnent l’occasion de vivre une expérience collégiale et de poursuivre des études postsecondaires grâce à des cours destinés à répondre sur mesure à tes besoins particuliers. Tu pourras acquérir les compétences nécessaires pour assurer ton autonomie au sein de la collectivité et trouver un emploi dans le domaine de ton choix. »

Source : https://www.ontariocolleges.ca/en/programmes/education-et-services-communautaires-et-sociaux/inclusion-scolaire?q=&page=0&hFR[CollegeCampusSearchHierarchy.lvl0][0]=Conestoga

Aide aux études postsecondaires

Autres ressources disponibles pour les élèves qui poursuivent des études postsecondaires

Pistes de réflexion pour les personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme et leurs familles

Participation communautaire / Programmes de jour

Ces programmes sont axés entre autres sur des activités sociales, récréatives ou spirituelles; sur l’acquisition d’aptitudes à l’autonomie; sur la poursuite d’apprentissages après l’école secondaire : suivre un cours, faire du bénévolat, fréquenter les bibliothèques publiques ou participer aux activités d’un centre communautaire; devenir bénévole ou se préparer à occuper un emploi.

Ces possibilités sont parfois offertes par les organismes communautaires que fréquentent les élèves. Tous les organismes sont chapeautés par les SOPDI (Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle) – http://www.dsontario.ca/ (http://www.sopdi.ca/?lm_lang=fr-ca

Financement offert dans le cadre du programme Passeport, de l’Ontario

Le programme Passeport aide les adultes de 18 ans ou plus qui ont une déficience intellectuelle à participer aux activités offertes dans leur collectivité. Pour en savoir davantage :

Pour d’autres ressources de soutien à la participation communautaire (en anglais) :

Formation en apprentissage

La formation en apprentissage est une méthode pratique permettant d’acquérir des compétences professionnelles, tant au travail que dans un collège. Il existe plus de 150 métiers spécialisés en Ontario, qui peuvent être classés en quatre secteurs d’activités : la construction, l’industrie, la force motrice et les services. Pour obtenir une liste de tous les métiers, consultez le site : https://www.ontario.ca/fr/page/ministere-de-lenseignement-superieur-et-de-la-formation-professionnelle ou http://www.oyaptcdsb.com/ (en anglais)

Emploi

Les élèves qui songent à se trouver un travail immédiatement après leurs études secondaires pourraient décider d’attendre d’avoir obtenu un diplôme d’études secondaires de l’Ontario (DESO) ou un certificat d’études secondaires de l’Ontario (CESO). Si ce parcours vous intéresse, nous vous suggérons de vous inscrire aux programmes d’éducation coopérative en 11ième et/ou en 12ième année. Vous pourriez aussi envisager de vous inscrire à un programme de Majeure Haute Spécialisation si celui-ci est offert à votre école. Les élèves peuvent planifier leur parcours vers le monde du travail en consultation avec le conseiller/la conseillère en orientation et l’enseignant/enseignante en éducation coopérative. Les élèves à la recherche d’un emploi auraient tout intérêt à participer aux foires de l’emploi locales qui leur donnent la possibilité de rencontrer des employeurs et de se familiariser avec des techniques de recherche d’emploi. Ces foires sont d’excellentes occasions de vous inscrire auprès du bureau de placement de leur région.

Bon nombre de personnes autistes possédant des habiletés différentes sont capables de travailler et de gagner leur vie.

  • Choisissez un travail en fonction de vos intérêts et de vos points forts.
  • N’écartez pas la possibilité de demander de l’aide pour trouver et conserver un travail.

Ressources en matière d’emploi

Emploi : Ressources et outils favorisant la réussite en emploi et analyse de rentabilisation de l’embauche d’une personne handicapée. (en anglais)

La transition vers l’emploi. Cet article nous rappelle que les élèves autistes ont besoin d’aide supplémentaires dans les domaines suivants, liés à l’emploi : les interactions sociales avec les collègues, les habiletés organisationnelles et les défis sensoriels, la compréhension des différents rôles et des différentes carrières, les entrevues, la gestion de l’anxiété, le décodage des signaux sociaux, la défense de leurs droits, la santé mentale, et nous suggère aussi des mesures que les écoles pourraient prendre pour soutenir l’emploi. http://fr.autismspeaks.ca/science-et-services/services-a-la-famille/worktopia/

Ontario Job Opportunity Information Network (JOIN)
Le Ontario Job Opportunity Information Network (JOIN) offre un guichet d’accès unique aux demandeurs d’emploi, aux employeurs et aux fournisseurs de services. Nous tentons d’orienter les candidats qualifiés vers les postes ouverts par nos partenaires ou vers des fournisseurs de services qui répondront à leurs besoins. Nous proposons également des stratégies et des appuis pédagogiques pour que les employeurs soient en mesure de comprendre les besoins des personnes handicapées en milieu de travail et de favoriser leur pleine inclusion. Donc, que vous soyez un demandeur d’emploi, un employeur ou un fournisseur de services, vous êtes au bon endroit – nous avons hâte de travailler avec vous! http://joininfo.ca/

Ontario Disability Employment Network (ODEN)
Le Ontario Disability Employment Network est une organisation professionnelle de fournisseurs de services en emploi qui ont uni leurs efforts pour accroître les possibilités d’emploi pour les personnes qui ont un handicap. http://odenetwork.com/


Laisser un commentaire